world series poker wsop

Apparus en 1970 à Las Vegas, les World Series Of Poker (abrégés sous le sigle WSOP) ont été créés par Benny Binion et son fils, Jack. Ils furent les premiers à avoir l’idée d’organiser un grand tournoi où les meilleurs joueurs de poker pourraient s’affronter sous le regard discret d’un public d’amateurs. Pour la première fois, une trentaine de participants se sont ainsi rassemblés au Horseshoe (le casino que Benny Binion créa en 1951) dans le quartier des résidents de Las Vegas appelé Downtown.

Ce fut Johnny Moss qui remporta le cette première édition et, s’il fallait encore une preuve que le poker n’est pas un jeu de pur hasard, il remporta également les WSOP l’année suivante, en 1971, mais aussi en 1974. Retrouvez la liste de tous les vainqueurs des World Series Of Poker sur la page consacrée à ce sujet.

Notons qu’en 1971, seul le Texas Hold’em No Limit était pratiqué. En 1972 une deuxième variante de poker fût ajoutée, le Stud 7, et à partir de 1973 les joueurs pouvaient en découdre avec 6 variantes.

Les WSOP de nos jours

De nos jours plus de 50 variantes de jeu, d’hauteur de jeu, de limite… sont jouées chaque année aux World Series Of Poker et chacun de ces événements permet à son vainqueur de remporter un des précieux bracelets du WSOP en plus du prizepool.

Puisqu’on en est à parler de chiffres, sachez que cette compétition est toujours plus courue. Par exemple, en 2000, Chris « Jesus » Ferguson remporta le titre de « champion du monde » (faisons le raccourci) après avoir battu 512 des meilleurs joueurs de poker au monde qui avaient chacun payé un droit d’entrée de $10,000.

Vous êtes en train de calculer là n’est-ce pas ? Et oui, le montant total des droits d’entrée était de $5,120,000 ! Chris « Jesus » Ferguson remporta quant à lui $1,500,000.

En 2003 le record a été battu car avec 839 entrants, le montant total du prizepool s’élevait alors à $8,390,000 !

Qu’en est-il maintenant ? De nos jours le millier de joueurs est toujours dépassé, et les gains… laissent rêveur !

World Series Of Poker Circuit : WSOPC

A partir de 2005, les créateurs des WSOP ont décidé de lancer leur propre circuit, un peu comme les championnats nationaux de foot permettent d’accéder à la Champion’s League. La première saison s’est déroulée exclusivement dans des casinos américains (Las Vegas, Atlantic City, Nouvelle-Orléans…) sur un format assez standard. Mais à partir de 2012 ce format change et des épreuves qualificatives sont introduites ainsi qu’un classement des 100 meilleurs joueurs au monde. Les vainqueurs d’une étape des WSOPC remportent une bague (équivalent des bracelets aux WSOP classiques).

WSOP Europe & Asia Pacific

En 2007 sont apparus les World Series Of Poker Europe (abrégés sous le sigle WSOPE) qui se déroulaient chaque année à Londres jusqu’en 2010. Le main event de la première édition fur remportée par une joueuse norvégienne, Annette Obrestad.

A partir de 2011 ainsi qu’en 2012, les WSOPE se sont tenus à Cannes avant que l’édition de 2013 ne soit jouée au casino d’Enghien-les-Bains en Ile de France.

Cette même année a connue la naissance des World Series of Poker Asia Pacific (abrégés sous le sigle WSOP APAC) qui se sont tenus au Crown Casino à Melbourne en Australie. Le main event a été remporté par Daniel Negreanu cette année là, le canadien accrochant ainsi une étoile de plus à son tableau déjà fourni.

C’est alors qu’il a été décidé que les WSOPE et les WSOP APAC se dérouleront en alternance. Ainsi, en 2014 les WSOP APAC ont eu lieu à Melbourne de nouveau. En 2015 ce sont les WSOPE qui se sont joués à Berlin, édition remportée par le canadien Jonathan Duhamel. Depuis l’alternance se poursuit pour le plaisir de tous les amateurs de poker.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, entrez votre commentaire
S'il vous plaît, entrez votre nom ici