Koray Aldemir remporte le Main Event des WSOP 2021 et devient le nouveau champion du monde de poker

AccueilActualités du pokerKoray Aldemir remporte le Main Event des WSOP 2021 et devient...

|

Publié le :

Le joueur de poker allemand Koray Aldemir remporte le Main Event des WSOP (World Series Of Poker) au Rio All-Suite Hotel and Casino à Las Vegas, devenant ainsi le 52e champion du monde de poker. Si cette victoire lui attribut le bracelet WSOP tant convoité, il repart aussi avec un gain de 8 millions de dollars. Impressionnant tout au long de la table finale, il a toutefois connu une superbe résistance de son ultime adversaire, l’amateur américain George Holmes.

Une victoire méritée pour Koray Aldemir

Alors que les participants étaient au nombre de 6 650 au départ de ce Main Event des championnats du monde de poker 2021, ils n’étaient plus que 3 (avec le britannique Jack Oliver) lors de la dernière nuit de mercredi à jeudi pour se disputer le titre de champion.

Après une dizaine de jours de compétition et un ticket d’entrée à 10 000 $, le joueur pro allemand Koray Aldemir, spécialiste des High-Stakes, s’est vu sacrer vainqueur. Il remporte ainis le fameux bracelet WSOP, dont la valeur est estimée à près d’un demi-million de dollars. Bien qu’il s’agisse de son premier, il faut noter qu’il est déjà privilégié par une expérience incomparable ainsi qu’un parcours particulièrement riche comparé à celui de ses deux adversaires en table finale. Au terme de la partie, il ne cache pas son plaisir en déclarant « c’est le plus gros tournoi que les non-joueurs, les amis et la famille connaissent. L’avoir gagné signifie beaucoup à mes yeux. »

Grâce à cette victoire, il sera le 3e joueur de son pays à gagner le Main Event des WSOP, après Hossein Ensan en 2019 et Puis Heinz en 2011. Il réalise le meilleur gain de sa carrière avec les 8 millions de dollars remportés et augmente son total en parties à plus de 20 millions de dollars. Avec à cette performance, il grimpe à la 4e place des joueurs les mieux payés de son pays (All Time Money List).

bracelet wsop 2021
Bracelet du vainqueur des World Series Of Poker 2021

Une table finale jouée sur 223 mains

Avec ses performances exceptionnelles, Koray Aldemir a accumulé la majeure partie du prizepool, qui s’est élevé jusqu’à plus de 62 millions de dollars. D’ailleurs, durant une grande partie des derniers jours du tournoi, il est resté en tête du classement. À la fin du Day 5, il remporte le plus gros tapis et aborde le premier jour de la table finale en tant que chip leader. 

Depuis le Day 6, le gagnant Koray Aldemir avait déjà une belle avance ce qui lui a permis d’éliminer le deuxième plus gros tapis de la table et deux autres adversaires pour ainsi réduire le champ à 3 compétiteurs en lice. Le joueur pro allemand, âgé de 31 ans, avait donc plus de jetons que ses adversaires George Holmes et le britannique Jack Oliver.

Dernières journée des championnats du monde de poker

La dernière journée a débuté avec seulement 3 joueurs et un Koray Aldemir largement devant. La première confrontation se fera entre les deux stacks les plus courts, mais c’est notamment l’américain qui prendra une avance considérable sur le britannique. Pendant un temps, Jack Oliver était tombé sous les 15 blinds, mais il réussit à se rattraper avec un As-5, sortant alors une quinte. Ceci dit, 25 mains plus tard, il va au tapis (As trèfle et 8 carreau) et sera battu par Holmes (Q et J pique) qui obtient une paire de reine gagnante.

Head’s up final des WSOP 2021

À l’entame du head’s up final, Koray Aldemir possédait un avantage de 2 contre 1 en jetons puisqu’il détient un stack de 2 619 000 contre seulement 1 374 000 pour George Holmes. Les deux se sont affrontés en tête à tête pendant 4 heures et même avec son avance, la tâche n’a pas été facile pour Aldemir. Il l’a d’ailleurs déclaré « Holmes m’a mis dans des spots… Il a fait d’excellents bluffs et de bons folds. J’avais le chip lead au début, mais il m’a écrasé et j’ai dû faire des efforts pour le battre ».

Ainsi, la démonstration était assez impressionnante. De plus, l’américain de 49 ans va prendre la tête du tournoi plusieurs fois. Au début de cette finale, il remporte un gros pot avec une petite paire (celle d’Aldemir était encore plus petite) et réduit considérablement l’écart. Il va par la suite prendre les devants en touchant un full avec une paire de sept en main. Après les multiples changements de chip lead, les deux finalistes font tapis avec la même quinte, pour un pot qui sera finalement splité. C’est ainsi qu’Aldemir qui prend une légère avance sur Holmes, juste à temps pour la dernière main.

La dernière donne de la finale du Main Event 2021

À ce stade, les blinds sont à 1 200 000/2 400 000 et Holmes relance 6 000 000 avec sa main K trèfle et Q pique. Aldemir va alors défendre sa big blind avec un 10 et un 7 appareillés carreau.

Le flop va directement donner les deux meilleures paires au futur champion : 10 cœur, 7 pique et 2 cœur. Il va alors jouer un check-raise et laisse Holmes relancer 6 000 000, une deuxième fois, avant de le surenchérir à 19 000 000.

Au turn, le K trèfle sort pour donner la meilleure paire à Holmes, mais Aldemir va miser 36 500 000. L’américain le suit et la river apporte le 9 trèfle. Avec un jeu quasiment max, l’allemand va checker après 95 secondes de réflexion. Pensant qu’avec la paire max, Holmes lui répond en envoyant son all-in à 133 000 000. Le futur champion mettra finalement 3 minutes avant de suivre et de mettre fin au tournoi.

Après sa victoire, le nouveau champion du monde de poker 2021, Koray Aldemir, a expliqué : « j’ai dû bien réfléchir avant de payer puisqu’en cas de défaite il ne me restait plus que 5 blinds. Je suis tout de même content d’avoir fait ce call ». Le joueur d’Atlanta gagnera finalement la 2e place (runner up) et un montant de 4 300 000 dollars.

Récapitulatif des résultats et gains de la table finale du Main Event des WSOP 2021

  • 1er : Koray Aldemir (GER) 8 000 000 USD
  • 2e : George Holmes (USA) 4 300 000 USD
  • 3e: Jack Oliver (GBR) 3,000,000 USD
  • 4e: Joshua Remitio (USA) 2,300,000 USD
  • 5e: Ozgur Secilmis (TUR) 1,800,000 USD
  • 6e: Hye Park (USA) 1,400,000 USD
  • 7e : Alexandre Lococo (ARG) 1 225 000 USD
  • 8e: Jareth Est (GBR) 1,100,000 USD
  • 9e: Chase Bianchi (USA) 1,000,000 USD

Contrairement à 2017 où deux Français se sont hissés à la table finale, seuls 2 joueurs tricolores ont survécu jusqu’au Day 7 cette année (soit 0,5 % des participants de départ). Grand vainqueur de l’EPT Grand Final 2018, Nicolas Dumont sera finalement éliminé à la 23e place en empochant 241 800 USD. Nicolas Vayssières lui arrive à la 17e place et remporte 305 000 USD, notamment grâce à un ticket qu’il a gagné sur le King 5 Winamax.

WSOP : une histoire remplie de prestige

Le saviez-vous ? Les origines du WSOP remontent à 1970, quand Benny Binion organise le tournoi au Binion’s Horseshoe, à Las Vegas, réunissant alors les joueurs de poker les plus connus. Le mythe est ainsi né avec cette première édition remportée par Johnny Moss. Par la suite, ses pairs vont l’élire comme étant le premier « champion du monde du poker » et lui attribuer une coupe d’argent, les bracelets n’existant pas encore.

La renommée de cette série de tournois s’est instaurée au fil des années. D’ailleurs, l’évènement a mis la lumière sur des joueurs mémorables comme Doyle Brunson, Stu Ungar ou encore Phil Hellmuth.

À l’heure actuelle, le World Series Of Poker se trouve être l’évènement poker le plus attendu, le plus prestigieux et surtout le plus ancien. Aujourd’hui, le WSOP se déroule tous les ans à travers divers tournois satellites organisés à différents endroits et périodes de l’année.

world series of poker wsop
WSOP : championnats du monde de poker 2021

Le Main Event : un championnat des plus prestigieux

Le format du Main Event actuel se joue au Texas Hold’em No-Limit et existe depuis 1971 ; c’est l’évènement principal du WSOP.

Avec un buy-in à 10 000 dollars, le freezeout (tournoi sans aucune possibilité de recaver) se déroule sur plusieurs jours durant lesquels des milliers de joueurs internationaux s’affrontent pour gagner un prizepool conséquent, mais surtout le prestigieux bracelet offert aux gagnants d’un tournoi WSOP.

Parmi les grands vainqueurs de cette compétition suprême, on peut citer les plus célèbres comme Johnny Moss et Stu Ungar (triples champions) ou encore Doyle Brunson et Johny Chan (doubles champions). Depuis 2010, le Main Event ouvre ses portes à une nouvelle génération de joueurs, souvent issus des sites de poker en ligne.

En 2019, le vainqueur de la table finale fut Hossein Ensan qui a remporté un prix de 10 000 000 de dollars. En 2018, John Cynn remporte quant à lui 8 800 000 USD et en 2017, l’américain Scott Blumstein a gagné 8 150 000 USD. En 2020, l’évènement s’est déroulé en ligne à cause de la crise du COVID-19 et c’est Damian Salas qui remporta le titre.

Derniers Articles

Articles Similaires