strategie poker main depart

Avez-vous remarqué que les joueurs professionnels accordent une attention particulière au choix de leurs mains de départ au poker ? En procédant de la sorte, les pros qui jouent donc peu de mains lors d’une partie augmentent leurs chances de gagner.

Ils s’appuient sur des principes statistiques et des probabilités. Leurs décisions sont guidées par des choix mathématiques et non hasardeux. C’est pourquoi le poker est classé comme un jeu de « semi-hasard » et non pas de pur hasard. Sinon comment un même joueur pourrait-il remporter a plusieurs reprises les championnats du monde ?

Mains de départ au poker : préambule

Choisissez donc attentivement vos mains de départ pour augmenter vos chances de victoire. Nous vous conseillons de jeter 80% de vos mains de départ. Certains joueurs professionnels vont même plus loin et recommandent de ne jouer que 5% des mains !

En préambule, faisons un rapide rappel sur deux termes techniques : les cartes assorties et les cartes dépareillées.

Au texas hold’em, on dira de 7 D qu’elles sont assorties car elles sont toutes deux de la même couleur (Coeur).

En revanche, 7 D sont dépareillées car elles sont de couleurs différentes (Coeur et Carreau, souvenez-vous qu’au poker « couleur » signifie « symbole »).

Par ailleurs, on utilise l’initiale anglaise des cartes pour les désigner. Voici leur traduction :

  • A = Ace = As
  • K = King = Roi
  • Q = Queen = Reine
  • J = Jack = Valet
  • T = Ten = Dix

Quatre catégories de mains de départ au poker

1. Les mains de départ premiums

La grande difficulté avec ces mains, c’est de garder son calme quand on les reçoit. En effet, on sent vite l’excitation monter quand on nous sert une paire d’As. Ces mains premiums sont peu nombreuses et ses limitent à :

  • A-A
  • K-K
  • Q-Q
  • A-K assorties
  • J-J

Avec une main forte au départ (pré-flop), vous aurez de fortes chances de remporter le pot. Dans ces cas, il est donc conseillé de suivre (pour attirer des pigeons) ou relancer pour effrayer les chanceux qui pourraient avoir une main plus forte par la suite.

2. Les mains de départ à potentiel

D’autres mains de départ sont elles aussi solides et vous pourrez ainsi suivre avec elles… mais évitez toute relance avant de vous être assuré que ces cartes sont en votre faveur.

  • A-Q assorties
  • T-T
  • A-J assorties
  • K-Q assorties
  • Q-J assorties
  • J-T
  • T-9 assorties
  • 9-9
  • 8-8
  • 7-7
  • A-X assorties

3. Les mains de départ pièges

Viennent ensuite bon nombre de mains beaucoup plus hasardeuses. Par exemple, 9-8 (donc assorties) en est une, tout comme une petite paire comme 4♣-4 le serait aussi. Le joueur débutant se réjouit souvent d’obtenir une telle main et il obtient parfois gain de cause sur le tableau.

Mais soyons réalistes, les statistiques d’amélioration de telles mains sont vraiment faibles. Et, par ailleurs, les risques en face (un autre joueur avec J-J par exemple) sont beaucoup plus élevés. Alors, suivez si la mise est faible mais sinon passez votre chemin.

4. Les mains de départ poubelles

Enfin, tout le reste est à considérer comme à coucher dès qu’on les reçoit. Sauf si bien entendu on est grosse blind et qu’on a déjà payé, alors ça ne coûte rien de voir le flop. Et, qui sait, peut-être q’un miracle se réalisera alors…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici