Les règles du Texas Hold’em

Le Texas Hold’em, qui se joue à 7 cartes, est la variante de poker la plus pratiquée au monde. C’est celle qui se joue lors des plus grands tournois comme les World Series Of Poker (les championnats du monde de poker) ou le World Poker Tour. Pour jouer à cette variante, il suffit d’appliquer les règles du poker et de procéder de la manière suivante lors de la partie.

Comment jouer au poker Texas Hold’em ?

Le joueur à gauche du donneur pose le blind (mise de départ) qui équivaut généralement au chip (plus petit jeton). Attention, lors de tournois la valeur des blinds augmente à périodes définies. Le joueur à gauche de celui-ci mise alors le double du blind, le surblind.

Puis le donneur brûle une carte et distribue 2 cartes fermées à chaque joueur en débutant bien entendu par celui à sa gauche. Tout au long de la partie, la nature de ces 2 cartes fermées ne sera connue que par le joueur en leur possession.

Premier tour d’enchère au Texas Hold’em

Le premier joueur à avoir la parole est celui à gauche du joueur qui a misé le surblind (donc le troisième joueur après le donneur).

Les autres joueurs prennent la parole à tour de rôle jusqu’au joueur qui a misé le blind qui peut se coucher, suivre (pour, au minimum, atteindre la valeur du surblind ou payer une relance d’un autre joueur). Il peut également relancer.

Le joueur qui a misé le surblind (on dit aussi « big blind ») peut maintenant soit se coucher (ce qui est absurde si aucune relance n’a été faite puisque dans ce cas il a déjà payé) ou suivre toute relance. Il peut lui aussi relancer à ce moment là, ce qui aura pour effet de faire se poursuivre le tour. Les joueurs pourront de nouveau se coucher, suivre ou relancer.

Le donneur, au terme de ce tour de parole, brûle une carte puis étale au milieu du tapis les 3 cartes ouvertes du flop (ainsi visibles de tous les joueurs).

Second tour d’enchère au Texas Hold’em

Commence alors le second tour d’enchère et c’est le premier joueur encore dans le coup et à gauche du donneur qui a la parole. Le donneur n’a jamais la parole en premier.

Une fois le second tour d’enchère terminé, le donneur brûle une carte puis retourne une quatrième carte au centre du tapis, dans le flop : c’est the turn ou le tournant comme on dit chez nous.

Troisième tour d’enchère au Texas Hold’em

A ce moment de la partie débute le troisième tour d’enchère avant que le donneur brûle de nouveau une carte puis retourne la cinquième et dernière carte du flop : c’est la carte que nous appellerons the river (la rivière).

Le coup s’arrête alors lorsqu’une mise ou une relance n’a pas été suivie (le joueur l’ayant réalisée remporte donc le pot). Le coup s’arrête également lorsqu’une mise ou une relance a été suivie ou lorsque tous les joueurs ont passé. Dans ce cas, le joueur avec les 5 meilleurs cartes (parmi les 2 en sa possession et les 5 du flop) remporte le pot.

Voila, maintenant vous savez jouer au Texas Hold’em et vous êtes fin prêts pour défier le redoutable Patrick Bruel (vainqueur d’un événement des WSOP en 1998).

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, entrez votre commentaire
S'il vous plaît, entrez votre nom ici